Des chauves-souris auxiliaires pour la vigne

2 février 2021

Depuis deux ans, les vignerons de Sury-en-Vaux ont installés des nichoirs à chauve-souris afin de maintenir une régulation des insectes.

 

Les chauve-souris se régalent des papillons de nuit qui viennent pondre dans les grappes de raisins. Ces vers de grappes détruisent le fruit et mettent en péril les vendanges.

Nous avons fabriqué 150 nichoirs, puis  les avons installés dans les vignes, près des haies, afin qu’elles puissent trouver refuge et puissent réguler ses papillons et autres insectes nuisibles.

Et ça marche! Les chauves-souris, pipistrelles et autres espèces, viennent nicher seule ou à deux ou trois. C’est deux dernières saisons à l’aide du muséum de Bourges (spécialisé dans les chauve-souris) et avec un radar nous avons détecté en moyenne 10 à 75 passages par nuit suivant les secteurs, avec une nuit exceptionnelle en juillet 2019 avec 675 détections .

De nombreux insectes et autres faunes  apparaissent, coccinelles, sauterelles, araignées, mouches dans les vignes, une biodiversité se développe car les vignerons ont recours à l’enherbement et à des alternatives aux produits phytosanitaires.

 

Ces deux premières années sont donc très positives dans nos démarches menées afin de maintenir et développer l’environnement.

cabane à chauve souris